Machine à sous Gacor https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/daftar-situs-slot-gacor-terbaru-2022/ https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/bocoran-slot-gacor-admin-slot-gampang-menang/ https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/slot-gacor-terpercaya-bonus-new-member/ https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/situs-judi-slot-online-gacor-2022/ https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/10-situs-judi-slot-online-terbaik-dan-terpercaya/ https://ruta99.gva.es/community/profile/link-situs-slot-online-gacor-2022/ https://ruta99.gva.es/community/profile/bocoran-slot-gacor-rtp-slot-tertinggi-hari-ini/ https://ruta99.gva.es/community/profile/situs-judi-slot-bonus-new-member-100-di-awal/ https://ruta99.gva.es/community/profile/10-situs-judi-slot-online-gacor-terbaik-2022/ https://ruta99.gva.es/community/profile/situs-judi-slot-online-gacor-jackpot-terbesar/ https://www.rozmah.in/profile/daftar-10-situs-judi-slot-online-terpercaya-no-1/profile https://www.philcoulter.com/profile/situs-judi-slot-online-jackpot-terbesar-2022/profile https://www.chefsgallery.com.au/profile/daftar-situs-judi-slot-online-gampang-menang-2022/profile https://www.eppa.com/profile/situs-judi-slot-online-gampang-menang-jp/profile https://www.wishboneandflynt.com/profile/kumpulan-judi-slot-gacor-gampang-menang/profile https://www.youth-impact.org/profile/daftar-10-situs-judi-slot-online-gampang-menang-terbaru/profile https://www.m3creative.net/profile/kumpulan-nama-nama-situs-judi-slot-online-paling-gacor-dan-terpercaya-2022/profile https://www.gtamultigames.com/profile/situs-judi-slot-online-jackpot-terbesar-2022/profile?lang=hi https://www.yuriageasaichi.jp/profile/daftar-nama-nama-10-situs-judi-slot-online-gacor-terbaik-2022/profile?lang=vi https://suphaset.info/question/daftar-situs-judi-slot-bonus-100-di-depan-new-member-baru-judi-slot-online-gacor-terbaru-hari-ini-2022-paling-gampang-menang-to-kecil/ https://www.extensionstudio.rs/profile/daftar-situs-judi-slot-gacor-gampang-menang-hari-ini-2022/profile https://www.thehenleyschoolofart.com/profile/situs-judi-slot-gacor-gampang-menang-hari-ini-2022/profile https://www.rozmah.in/profile/bocoran-situs-slot-gacor-hari-ini-gampang-jackpot/profile https://www.eminamclean.com/profile/daftar-situs-slot-gacor-terbaru-2022-terpercaya-gampang-menang/profile https://www.escoteirosrs.org.br/profile/daftar-link-situs-slot-online-gacor-2022-gampang-menang/profile https://www.finetaste.com.tw/profile/rekomendasi-situs-slot-online-gacor-winrate-tertinggi/profile https://www.andremehmari.com.br/profile/daftar-situs-judi-slot-bonus-100-di-depan/profile https://www.nejisaurus.engineer.jp/profile/bocoran-slot-gacor-admin-slot-gampang-menang-pragmatic-play/profile https://www.moralesfordistrict145.com/profile/situs-slot-bonus-new-member-100-150-200-di-awal-terbaru-2022/profile https://www.onephisigmasigma.org/profile/situs-slot-bonus-new-member-100-di-awal-bisa-beli-spin/profile https://www.gtamultigames.com/profile/bocoran-situs-slot-gacor-terbaru-pragmatic-play-hari-ini/profile?lang=en https://sns.gob.do/foro/perfil/situs-slot-gacor-gampang-menang-pragmatic-play/ https://sns.gob.do/foro/perfil/link-rtp-live-slot-gacor-2022/ https://sns.gob.do/foro/perfil/informasi-jadwal-bocoran-slot-gacor-hari-ini/ https://sns.gob.do/foro/perfil/judi-slot-terbaik-dan-terpercaya-no-1/ https://sns.gob.do/foro/perfil/situs-judi-slot-online-jackpot-2022/ https://animedrawn.com/forum/profile/bocoran-slot-gacor-hari-ini-terpercaya-2022/ https://animedrawn.com/forum/profile/bocoran-slot-gacor-hari-ini-terpercaya-2022/ https://animedrawn.com/forum/profile/slot-gacor-hari-ini-pragmatic-play-deposit-pulsa/ https://animedrawn.com/forum/profile/situs-judi-slot-terbaik-dan-terpercaya-no-1/ https://animedrawn.com/forum/profile/judi-slot-online-jackpot-terbesar/
algorithmes Archives ✔️ News For Finance
Deux hommes sérieux en costume discutent entre eux.
Élargir / Le président, le sénateur Chris Coons (D-Del.) (à droite) s'entretient avec le sénateur Ben Sasse (R-Neb.) lors d'une audience du sous-comité judiciaire du Sénat sur la protection de la vie privée, la technologie et le droit, le 27 avril 2021 au Capitole à Washington, DC . Le comité entend des témoignages sur l'effet que les algorithmes et les choix de conception des entreprises de médias sociaux ont sur les utilisateurs et le discours.

Lors d'une audience de la commission judiciaire du Sénat hier, il y a eu un changement de décor frappant - plutôt que de griller les têtes flottantes des PDG de Big Tech, les sénateurs ont plutôt interrogé les responsables politiques de Twitter, Facebook et YouTube sur le rôle que jouent les algorithmes sur leurs plateformes respectives. Le panel a également entendu deux experts indépendants dans le domaine, et les résultats ont été moins théâtraux et peut-être plus substantiels.

Les démocrates et les républicains ont exprimé leurs inquiétudes quant à la façon dont les algorithmes façonnaient le discours sur les plateformes sociales et comment ces mêmes algorithmes peuvent conduire les utilisateurs vers un contenu toujours plus extrême. "Les algorithmes ont un grand potentiel pour le bien", a déclaré le sénateur Ben Sasse (R-Neb.). "Ils peuvent également être utilisés à mauvais escient, et nous, le peuple américain, devons réfléchir et réfléchir à cela."

Les dirigeants de Facebook, YouTube et Twitter ont tous souligné à quel point les algorithmes de leurs entreprises peuvent être utiles pour atteindre des objectifs communs - ils s'efforcent de trouver et de supprimer du contenu extrémiste, par exemple - bien que tous les dirigeants aient admis que la déradicalisation des médias sociaux était un travail dans le progrès.

En plus des responsables politiques des trois plateformes de médias sociaux, le panel a entendu quelques experts. L'un d'eux était Joan Donovan, directeur du projet Technology and Social Change à l'Université Harvard. Elle a souligné que le principal problème avec les médias sociaux est la façon dont ils sont construits pour récompenser l'interaction humaine. Les mauvais acteurs sur une plate-forme peuvent et utilisent souvent cela à leur avantage. "La désinformation à grande échelle est une caractéristique des médias sociaux, pas un bug", a-t-elle déclaré. « Les produits des médias sociaux amplifient les déclarations nouvelles et scandaleuses à des millions de personnes plus rapidement que des informations opportunes, locales, pertinentes et précises ne peuvent les atteindre. »

L'une des solutions proposées par Donovan ressemblait beaucoup à des stations de télévision par câble communautaires. « Nous devrions commencer par créer des obligations d'intérêt public pour les calendriers et les fils d'actualité des médias sociaux, obligeant les entreprises à conserver des informations opportunes, locales, pertinentes et précises ». Elle a également suggéré que les plateformes renforcent leurs pratiques de modération de contenu.

L'autre expert du panel était Tristan Harris, président du Center for Humane Technology et ancien designer chez Google. Pendant des années, Harris a parlé des dangers des médias basés sur des algorithmes, et ses remarques liminaires ne se sont pas éloignées de ce point de vue. "Nous sommes maintenant assis devant les résultats de 10 ans de ce processus psychologiquement dérangeant qui a déformé nos communications nationales et fragmenté la fenêtre d'Overton et la réalité partagée dont nous avons besoin en tant que nation pour nous coordonner pour faire face à nos vrais problèmes."

L'une des solutions proposées par Harris consiste à soumettre les entreprises de médias sociaux aux mêmes réglementations que celles auxquelles les chercheurs universitaires sont confrontés lorsqu'ils effectuent des expériences de manipulation psychologique. « Si vous comparez côte à côte les restrictions dans un étude de l'IRB dans un laboratoire de psychologie d'une université lorsque vous expérimentez sur 14 personnes, vous devez déposer un examen de l'IRB. Facebook, Twitter, YouTube, TikTok bricolent régulièrement et quotidiennement l'implant cérébral de 3 milliards de pensées quotidiennes de personnes sans aucun contrôle.

Pommes et oranges

"Ce que nous devons faire, c'est comparer les réglementations et les protections que nous appliquons dans un domaine et nous ne les appliquons pas dans un domaine différent", a déclaré Harris.

L'audience est rapidement passée à l'article 230 de la Communications Decency Act, dont la réforme a été évoquée par les membres des deux parties. Un projet de loi présenté l'année dernière exigerait que les plates-formes comptant plus de 10 millions d'utilisateurs obtiennent l'autorisation des personnes avant de leur proposer un contenu algorithmiquement adapté. Si les entreprises ne le font pas, elles ne bénéficieront pas de la protection en vertu de l'article 230. Un autre projet de loi révoquerait de la même manière l'immunité de l'article 230 si des algorithmes diffusaient des informations erronées qui conduit à la violence.

Le panel a conclu en explorant des modèles commerciaux alternatifs pour les plateformes de médias sociaux, ceux qui ne seraient pas aussi dépendants des algorithmes pour stimuler l'engagement et les vues publicitaires. Harris a suggéré que les services publics d'électricité pourraient être un de ces modèles. Plutôt que d'encourager les gens à laisser leurs lumières allumées tout le temps, ce qui leur rapporterait plus d'argent mais irait à l'encontre de l'objectif sociétal de conservation de l'énergie, des réglementations ont été mises en place pour décourager la surconsommation flagrante, et une partie des bénéfices est investie dans des fonds pour assurer la pérennité du réseau électrique.

"Imaginez que les entreprises technologiques, qui bénéficient aujourd'hui d'un engagement infini, ne gagnent de l'argent que sur une petite partie de cela", a-t-il déclaré. "Et le reste a été essentiellement taxé pour être versé dans un fonds d'intérêt public régénératif qui finançait des choses comme le quatrième pouvoir, les vérificateurs de faits, les chercheurs, les technologues d'intérêt public."