Machine à sous Gacor https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/daftar-situs-slot-gacor-terbaru-2022/ https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/bocoran-slot-gacor-admin-slot-gampang-menang/ https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/slot-gacor-terpercaya-bonus-new-member/ https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/situs-judi-slot-online-gacor-2022/ https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/10-situs-judi-slot-online-terbaik-dan-terpercaya/ https://ruta99.gva.es/community/profile/link-situs-slot-online-gacor-2022/ https://ruta99.gva.es/community/profile/bocoran-slot-gacor-rtp-slot-tertinggi-hari-ini/ https://ruta99.gva.es/community/profile/situs-judi-slot-bonus-new-member-100-di-awal/ https://ruta99.gva.es/community/profile/10-situs-judi-slot-online-gacor-terbaik-2022/ https://ruta99.gva.es/community/profile/situs-judi-slot-online-gacor-jackpot-terbesar/ https://www.rozmah.in/profile/daftar-10-situs-judi-slot-online-terpercaya-no-1/profile https://www.philcoulter.com/profile/situs-judi-slot-online-jackpot-terbesar-2022/profile https://www.chefsgallery.com.au/profile/daftar-situs-judi-slot-online-gampang-menang-2022/profile https://www.eppa.com/profile/situs-judi-slot-online-gampang-menang-jp/profile https://www.wishboneandflynt.com/profile/kumpulan-judi-slot-gacor-gampang-menang/profile https://www.youth-impact.org/profile/daftar-10-situs-judi-slot-online-gampang-menang-terbaru/profile https://www.m3creative.net/profile/kumpulan-nama-nama-situs-judi-slot-online-paling-gacor-dan-terpercaya-2022/profile https://www.gtamultigames.com/profile/situs-judi-slot-online-jackpot-terbesar-2022/profile?lang=hi https://www.yuriageasaichi.jp/profile/daftar-nama-nama-10-situs-judi-slot-online-gacor-terbaik-2022/profile?lang=vi https://suphaset.info/question/daftar-situs-judi-slot-bonus-100-di-depan-new-member-baru-judi-slot-online-gacor-terbaru-hari-ini-2022-paling-gampang-menang-to-kecil/ https://www.extensionstudio.rs/profile/daftar-situs-judi-slot-gacor-gampang-menang-hari-ini-2022/profile https://www.thehenleyschoolofart.com/profile/situs-judi-slot-gacor-gampang-menang-hari-ini-2022/profile https://www.rozmah.in/profile/bocoran-situs-slot-gacor-hari-ini-gampang-jackpot/profile https://www.eminamclean.com/profile/daftar-situs-slot-gacor-terbaru-2022-terpercaya-gampang-menang/profile https://www.escoteirosrs.org.br/profile/daftar-link-situs-slot-online-gacor-2022-gampang-menang/profile https://www.finetaste.com.tw/profile/rekomendasi-situs-slot-online-gacor-winrate-tertinggi/profile https://www.andremehmari.com.br/profile/daftar-situs-judi-slot-bonus-100-di-depan/profile https://www.nejisaurus.engineer.jp/profile/bocoran-slot-gacor-admin-slot-gampang-menang-pragmatic-play/profile https://www.moralesfordistrict145.com/profile/situs-slot-bonus-new-member-100-150-200-di-awal-terbaru-2022/profile https://www.onephisigmasigma.org/profile/situs-slot-bonus-new-member-100-di-awal-bisa-beli-spin/profile https://www.gtamultigames.com/profile/bocoran-situs-slot-gacor-terbaru-pragmatic-play-hari-ini/profile?lang=en https://sns.gob.do/foro/perfil/situs-slot-gacor-gampang-menang-pragmatic-play/ https://sns.gob.do/foro/perfil/link-rtp-live-slot-gacor-2022/ https://sns.gob.do/foro/perfil/informasi-jadwal-bocoran-slot-gacor-hari-ini/ https://sns.gob.do/foro/perfil/judi-slot-terbaik-dan-terpercaya-no-1/ https://sns.gob.do/foro/perfil/situs-judi-slot-online-jackpot-2022/ https://animedrawn.com/forum/profile/bocoran-slot-gacor-hari-ini-terpercaya-2022/ https://animedrawn.com/forum/profile/bocoran-slot-gacor-hari-ini-terpercaya-2022/ https://animedrawn.com/forum/profile/slot-gacor-hari-ini-pragmatic-play-deposit-pulsa/ https://animedrawn.com/forum/profile/situs-judi-slot-terbaik-dan-terpercaya-no-1/ https://animedrawn.com/forum/profile/judi-slot-online-jackpot-terbesar/
Archives des technologies vertes ✔️ Actualités pour la finance

Volonté Homo sapiens être l'espèce qui s'est sauvée ou l'espèce qui a méticuleusement documenté sa propre disparition ?

Cette question est apparue comme un fort courant sous-jacent au Sommet du prix Nobel cette semaine, au cours de laquelle les plus grands scientifiques du monde se sont réunis pour transformer les connaissances scientifiques en actions existentielles.

« La question est, pourquoi n'avons-nous pas réagi plus rapidement dans la mise en œuvre de certaines de ces options de solutions ? » demandé Peter Schlosser, un scientifique de la Terre renommé qui dirige le Wrigley Global Futures Laboratory à l'Arizona State University. « Pourquoi regardons-nous ces scénarios se dérouler de manière quelque peu contemplative ? »

Plus tôt panneau sur l'économie transformationnelle, le scientifique suédois de l'environnement Johan Rockström a souligné l'importance historique du sommet lui-même :

« C'est essentiellement la science qui s'appuie sur ses propres preuves pour tendre la main à l'humanité sur ce que je dirais être la conclusion la plus dramatique de l'histoire des humains modernes sur la planète Terre, à savoir que nous avons atteint un état d'urgence planétaire.

« Ce n'est pas une petite chose. Cela n'a jamais été déclaré auparavant.

Il existe des « preuves sans équivoque » que nous avons déjà dépassé trois points de basculement, a déclaré Rockström :

"Qu'est-ce que ça veut dire?" demanda Rockström. « Eh bien, cela signifie la douleur. Cela signifie se précipiter vers plus de vagues de chaleur, de maladies, de sécheresses, d'inondations, plus d'impacts sur les communautés particulièrement vulnérables dans le monde.

La bonne nouvelle, selon Schlosser, est que nous en savons plus que jamais sur la planète sur laquelle nous vivons.

«Nous avons vraiment fait progresser notre science, et pas seulement pour comprendre la dynamique changeante de notre planète. Nous avons également peut-être compris les conséquences d'un changement mondial rapide, et du côté positif, nous avons proposé des options pour relever certains des défis qui ont été apportés avec ces changements mondiaux rapides.

Ces options incluent les Nations Unies Objectifs de développement durable, adopté en 2015, qu'un certain nombre de scientifiques sont impatients de poursuivre. Les ODD ne se limitent pas aux préoccupations environnementales, mais incluent des objectifs sociaux tels que l'égalité des sexes et des races, l'accès à l'éducation et l'élimination de la faim et de la pauvreté.

Rockström aide à diriger un nouvelle collaboration entre l'Institut de Potsdam, la Norwegian Business School et le Club de Rome, un groupe qui recherche des solutions scientifiques à des problèmes mondiaux interconnectés. La collaboration, appelée TerrePourTous, modélisera des voies pour transformer les systèmes énergétiques et alimentaires mondiaux, lutter contre la pauvreté et les inégalités et tempérer la croissance démographique par le biais de l'éducation, de la santé et de la planification familiale. Les modèles seront validés et calibrés, a déclaré Rockström, avec la capacité de la terre à les soutenir.

« L'humanité est désormais le plus grand moteur de changement sur terre », a déclaré Sandrine Dixson-Decleve, co-présidente du Club de Rome. Alors pourquoi ne pas conduire à un changement positif ?

"Allaient avoir besoin d'une transformation systémique pour vraiment sortir de l'urgence", a-t-elle déclaré. « En fin de compte, si nous voulons valoriser notre avenir, nous devons valoriser la résilience dans les sociétés et dans la nature. Nous devons examiner les systèmes imbriqués et les approches de systèmes intégratifs afin de comprendre comment nous orienter vraiment vers ce genre d'actions qui réduira considérablement notre empreinte et garantira que nous pouvons survivre sur cette planète que nous appelons chez nous. »

L'un des problèmes environnementaux les plus épineux au monde - comment limiter sa population humaine - a une solution douce.

« Au fil du temps, le monde s'est rendu compte qu'on ne pouvait pas dicter la taille de la population aux gens », a déclaré Natalia Kanem, sous-secrétaire générale des Nations Unies et directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour la population.

« C'est le choix de la femme. Et il est clair que si elles ont le choix, les femmes savent exactement ce qu'elles veulent : elles veulent le nombre d'enfants qu'elles peuvent soutenir et élever.

Ce choix revient souvent aux femmes, a déclaré Kanem, alors qu'elles sont encore des filles.

"Quand je pense à une fille à un carrefour, si elle est mariée quand elle a moins de 18 ans, son avenir est à peu près cuit, et c'est un avenir qui va être un avenir sans possibilité économique. "

Lorsqu'une fille est empêchée de réaliser ses possibilités économiques – son potentiel créatif – cela se limite elle-même, sa famille et sa société, a déclaré Kanem.

Mais quand elle y parvient : « Elle gagne non seulement en autonomie personnelle mais aussi en progrès en matière de santé et d'éducation, de revenus et de sécurité. Alors elle s'épanouit et sa famille aussi.

Kanem est apparu hier à « One Planet, One Future », également connu sous le nom de Sommet du prix Nobel, avec le physicien lauréat du prix Nobel Steven Chu, qui a préconisé l'éducation des filles comme solution à la croissance démographique et au changement climatique.

"Vous ne pouvez pas vraiment parler de durabilité tant que la population mondiale n'est pas stabilisée", a déclaré Chu. "Dans les sociétés où la prospérité augmente rapidement, où l'éducation augmente, en particulier chez les femmes, et où elles ont accès afin qu'elles puissent contrôler leur propre corps, ce que vous constatez, c'est que la population mondiale dans ces secteurs diminue."

Le Fonds des Nations Unies pour la population travaille à fournir une contraception aux 218 millions de femmes qui, selon Kanem, veulent la contraception mais n'y ont pas accès. Project Drawdown a estimé que donner aux femmes l'accès aux ressources de planification familiale peut économiser 59.6 gigatonnes d'émissions de carbone d'ici 2050. L'éducation des filles pourrait réduire encore 51.48 gigatonnes.

La campagne pour l'éducation des femmes (CAMFED) a entrepris cette tâche en Afrique subsaharienne. En 2013 CAMFED a commencé à éduquer les jeunes femmes comme guides agricoles, leur apprenant à promouvoir une agriculture durable sur leurs propres petites exploitations et dans leurs communautés.

Il est temps de relâcher des chauves-souris rééduquées dans le Vermont, mais les chauves-souris de cette année s'éloignent d'une expérience de réadaptation très différente.

Ils ont rencontré des humains gantés, masqués, habillés et isolés du reste de l'humanité. Ils vivent sur des surfaces aseptisées. Et comme beaucoup d'entre nous, ils ont été piqués avec des cotons-tiges – de minuscules cotons-tiges dans leur cas – et testés pour le COVID-19.

« Avant l'arrivée de COVID-19, le problème était toujours : l'humain est-il entré en contact avec une chauve-souris qui aurait pu être une chauve-souris enragée ? » a déclaré Barry Genzlinger, président de la Centre des chauves-souris du Vermont.

"Maintenant, nous devons nous préoccuper d'un tout autre ensemble de choses, non pas parce que les chauves-souris vont donner quelque chose aux humains, mais parce que les humains pourraient avoir été infectés par le virus COVID et pourraient le donner à nos chauves-souris nord-américaines."

Bien que ces sauveurs de chauves-souris se soucient profondément des chauves-souris, leurs efforts visent également à protéger les humains. Les scientifiques craignent que le virus n'établisse ce qu'ils appellent un « réservoir » chez les chauves-souris nord-américaines, à partir duquel il pourrait muter, traverser des espèces intermédiaires et réinfecter les humains.

"L'idée de réservoirs, en général, est que le réservoir (l'espèce) n'est pas tué par le virus", a déclaré Bill Kilpatrick, professeur émérite de biologie à l'Université du Vermont, s'exprimant dans un webinaire hébergé par le Vermont Institute of Natural Science.

« Il peut être rendu malade par le virus, mais ce n'est pas une bonne stratégie évolutive pour que le virus tue son réservoir. Si c'est le cas, il s'éteint, donc il y a généralement cette co-évolution entre le virus et ses hôtes.

Jusqu'à présent, les chauves-souris ne semblent pas affectées par les virus COVID de type SRAS (COVID-19 est le nom de la maladie causée par le virus SARS-CoV-2), a déclaré Kilpatrick, bien que les scientifiques ne sachent pas comment chaque espèce sera affectée par le SRAS. -CoV-2.

En plus de servir de réservoirs de virus, les chauves-souris sont des réservoirs d'intelligence évolutive sur l'immunité virale. Ils peuvent également détenir le secret pour empêcher les virus de devenir virulents chez les humains.

La plupart des recherches se sont concentrées sur la transmission de la faune à l'homme, mais les scientifiques de l'Université Tufts étudient la transmission de l'homme à la faune.

« Grâce au projet, nous avons testé près de 300 animaux sauvages de plus de 20 espèces », a affirmé Valérie Plante. Les chercheurs de Tufts Jonathan Runstadler et Kaitlin Sawatzki. « Jusqu’à présent, aucun – des chauves-souris aux phoques en passant par les coyotes – n’a montré de preuve de COVID-19 par écouvillonnage ou tests d’anticorps. »

Pour que le COVID se propage des humains à la faune, il doit y avoir un contact direct soutenu avec une dose virale élevée. C'est pourquoi le Vermont Bat Center a été si méticuleux avec les 85 chauves-souris qu'il libère ce printemps.

Certaines organisations ont complètement cessé de manipuler les chauves-souris, notamment le Vermont Fish and Wildlife Department.

"Nous avons reporté tous nos travaux de manipulation des chauves-souris l'été dernier et nous prévoyons de le faire à nouveau cet été", a déclaré la biologiste du VFWD, Alyssa Bennett.

Au lieu de cela, VFWD surveille acoustiquement les chauves-souris, écoute les signatures sonores des différentes espèces et surveille à distance leurs dortoirs. La Vermont Transportation Agency, qui rencontre beaucoup de chauves-souris dans son travail, a également adopté ces stratégies, a déclaré Meg Lout, sa spécialiste des chauves-souris.

Tufts a payé pour les tests COVID sur la faune, et cela a également donné à Genzlinger une stratégie pour aborder la question délicate (chez les humains) de l'exposition au COVID.

« Quelqu'un nous appelle et nous dit : « Nous avons une chauve-souris, que pouvons-nous faire ? » et de retour avant COVID, nous leur avons posé des questions sur toute la question de la rage, mais maintenant nous devons leur demander des informations médicales qu'ils peuvent ou non être intéressés à donner », a déclaré Genzlinger, « et nous n'avons aucune autorité pour dites : « Vous devez nous dire si vous avez été exposé au COVID. »

Au lieu de cela, Genzlinger leur demande s'ils aimeraient participer à une étude sur la faune.

Lisez Pourquoi les chauves-souris ne sont pas à blâmer ou regardez le webinaire VINS sur « Bat Conservation In The Time Of COVID » :