Machine à sous Gacor https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/daftar-situs-slot-gacor-terbaru-2022/ https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/bocoran-slot-gacor-admin-slot-gampang-menang/ https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/slot-gacor-terpercaya-bonus-new-member/ https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/situs-judi-slot-online-gacor-2022/ https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/10-situs-judi-slot-online-terbaik-dan-terpercaya/ https://ruta99.gva.es/community/profile/link-situs-slot-online-gacor-2022/ https://ruta99.gva.es/community/profile/bocoran-slot-gacor-rtp-slot-tertinggi-hari-ini/ https://ruta99.gva.es/community/profile/situs-judi-slot-bonus-new-member-100-di-awal/ https://ruta99.gva.es/community/profile/10-situs-judi-slot-online-gacor-terbaik-2022/ https://ruta99.gva.es/community/profile/situs-judi-slot-online-gacor-jackpot-terbesar/ https://www.rozmah.in/profile/daftar-10-situs-judi-slot-online-terpercaya-no-1/profile https://www.philcoulter.com/profile/situs-judi-slot-online-jackpot-terbesar-2022/profile https://www.chefsgallery.com.au/profile/daftar-situs-judi-slot-online-gampang-menang-2022/profile https://www.eppa.com/profile/situs-judi-slot-online-gampang-menang-jp/profile https://www.wishboneandflynt.com/profile/kumpulan-judi-slot-gacor-gampang-menang/profile https://www.youth-impact.org/profile/daftar-10-situs-judi-slot-online-gampang-menang-terbaru/profile https://www.m3creative.net/profile/kumpulan-nama-nama-situs-judi-slot-online-paling-gacor-dan-terpercaya-2022/profile https://www.gtamultigames.com/profile/situs-judi-slot-online-jackpot-terbesar-2022/profile?lang=hi https://www.yuriageasaichi.jp/profile/daftar-nama-nama-10-situs-judi-slot-online-gacor-terbaik-2022/profile?lang=vi https://suphaset.info/question/daftar-situs-judi-slot-bonus-100-di-depan-new-member-baru-judi-slot-online-gacor-terbaru-hari-ini-2022-paling-gampang-menang-to-kecil/ https://www.extensionstudio.rs/profile/daftar-situs-judi-slot-gacor-gampang-menang-hari-ini-2022/profile https://www.thehenleyschoolofart.com/profile/situs-judi-slot-gacor-gampang-menang-hari-ini-2022/profile https://www.rozmah.in/profile/bocoran-situs-slot-gacor-hari-ini-gampang-jackpot/profile https://www.eminamclean.com/profile/daftar-situs-slot-gacor-terbaru-2022-terpercaya-gampang-menang/profile https://www.escoteirosrs.org.br/profile/daftar-link-situs-slot-online-gacor-2022-gampang-menang/profile https://www.finetaste.com.tw/profile/rekomendasi-situs-slot-online-gacor-winrate-tertinggi/profile https://www.andremehmari.com.br/profile/daftar-situs-judi-slot-bonus-100-di-depan/profile https://www.nejisaurus.engineer.jp/profile/bocoran-slot-gacor-admin-slot-gampang-menang-pragmatic-play/profile https://www.moralesfordistrict145.com/profile/situs-slot-bonus-new-member-100-150-200-di-awal-terbaru-2022/profile https://www.onephisigmasigma.org/profile/situs-slot-bonus-new-member-100-di-awal-bisa-beli-spin/profile https://www.gtamultigames.com/profile/bocoran-situs-slot-gacor-terbaru-pragmatic-play-hari-ini/profile?lang=en https://sns.gob.do/foro/perfil/situs-slot-gacor-gampang-menang-pragmatic-play/ https://sns.gob.do/foro/perfil/link-rtp-live-slot-gacor-2022/ https://sns.gob.do/foro/perfil/informasi-jadwal-bocoran-slot-gacor-hari-ini/ https://sns.gob.do/foro/perfil/judi-slot-terbaik-dan-terpercaya-no-1/ https://sns.gob.do/foro/perfil/situs-judi-slot-online-jackpot-2022/ https://animedrawn.com/forum/profile/bocoran-slot-gacor-hari-ini-terpercaya-2022/ https://animedrawn.com/forum/profile/bocoran-slot-gacor-hari-ini-terpercaya-2022/ https://animedrawn.com/forum/profile/slot-gacor-hari-ini-pragmatic-play-deposit-pulsa/ https://animedrawn.com/forum/profile/situs-judi-slot-terbaik-dan-terpercaya-no-1/ https://animedrawn.com/forum/profile/judi-slot-online-jackpot-terbesar/
Adresses IPv4 Archives ✔️ News For Finance
Illustration de données Internet, avec de longues chaînes de chiffres disposées sur une grille.

Le département américain de la Défense a intrigué les experts d'Internet en transférant apparemment le contrôle de dizaines de millions d'adresses IP dormantes à une obscure entreprise de Floride juste avant que le président Donald Trump ne quitte la Maison Blanche, mais le Pentagone a finalement offert une explication partielle des raisons pour lesquelles cela s'est produit. Le ministère de la Défense affirme qu'il détient toujours les adresses, mais qu'il utilise une société tierce dans un projet « pilote » pour mener des recherches sur la sécurité.

« Quelques minutes avant que Trump ne quitte ses fonctions, des millions d'adresses IP dormantes du Pentagone ont pris vie », était le titre d'un Article du Washington Post le samedi. Littéralement trois minutes avant que Joe Biden ne devienne président, une société appelée Global Resource Systems LLC « a discrètement annoncé aux réseaux informatiques du monde un développement surprenant : Armée américaine."

Le nombre d'adresses IP appartenant au Pentagone annoncé par la société est passé à 56 millions fin janvier et à 175 millions en avril, ce qui en fait le plus grand annonceur d'adresses IP au monde dans la table de routage mondiale IPv4.

"Les théories étaient nombreuses", a déclaré l'article du Post. « Quelqu'un au ministère de la Défense a-t-il vendu une partie de la vaste collection d'adresses IP recherchées de l'armée lorsque Trump a quitté ses fonctions ? Le Pentagone avait-il finalement donné suite aux demandes de décharger les milliards de dollars d'espace d'adressage IP sur lesquels l'armée était assise, en grande partie inutilisée, depuis des décennies ? »

Le Post a déclaré avoir reçu vendredi une réponse du ministère de la Défense sous la forme d'une déclaration du directeur d'une "unité d'élite du Pentagone connue sous le nom de Defense Digital Service". Le Post a écrit :

Brett Goldstein, le directeur de la DDS, a déclaré dans un communiqué que son unité avait autorisé un "effort pilote" faisant connaître l'espace IP appartenant au Pentagone.

"Ce pilote évaluera, évaluera et empêchera l'utilisation non autorisée de l'espace d'adressage IP du DoD", a déclaré Goldstein. « De plus, ce pilote peut identifier des vulnérabilités potentielles. »

Goldstein a décrit le projet comme l'un des « nombreux efforts du ministère de la Défense axés sur l'amélioration continue de notre cyber-posture et de notre défense en réponse aux menaces persistantes avancées. Nous travaillons en partenariat dans l'ensemble du DoD pour garantir que les vulnérabilités potentielles sont atténuées. »

« L'équipe de nerds du SWAT »

Le DDS, âgé de 6 ans, se compose de « 82 ingénieurs, data scientists et informaticiens » qui « ont travaillé sur le très médiatisé »pirater le Pentagone« programme » et une variété d'autres projets s'attaquant à certains des problèmes technologiques les plus difficiles rencontrés par l'armée, un ministère de la Défense article a déclaré en octobre 2020. Goldstein a qualifié l'unité d'«équipe de nerds SWAT».

Le ministère de la Défense n'a pas précisé quels sont les objectifs spécifiques de l'unité dans son projet avec Global Resource Systems, "et les responsables du Pentagone ont refusé de dire pourquoi l'unité de Goldstein avait utilisé une entreprise de Floride peu connue pour mener l'effort pilote plutôt que de demander au ministère de la Défense de lui-même « annonce » les adresses via des messages BGP [Border Gateway Protocol] – une approche beaucoup plus routinière », a déclaré le Post.

Pourtant, l'explication du gouvernement a suscité l'intérêt de Doug Madory, directeur de l'analyse Internet de la société de sécurité réseau Kentik.

« J'interprète cela comme signifiant que les objectifs de cet effort sont doubles », a écrit Madory dans un billet de blog Samedi. "Premièrement, pour annoncer cet espace d'adressage pour effrayer tous les squatters potentiels, et deuxièmement, pour collecter une quantité massive de trafic Internet de fond pour les renseignements sur les menaces."

La nouvelle entreprise reste mystérieuse

Le Washington Post et l'Associated Press n'ont pas été en mesure de trouver beaucoup de détails sur Global Resource Systems. « L'entreprise n'a pas répondu aux appels téléphoniques ni aux e-mails de l'Associated Press. Il n'a aucune présence sur le Web, bien qu'il possède le domaine grscorp.com », un Histoire AP dit hier. « Son nom n'apparaît pas dans l'annuaire de son domicile de Plantation, en Floride, et une réceptionniste a fait un blanc lorsqu'un journaliste de l'AP a demandé un représentant de l'entreprise au bureau plus tôt ce mois-ci. Elle a trouvé son nom sur une liste de locataires et a suggéré d'essayer le courrier électronique. Les dossiers montrent que la société n'a pas obtenu de licence commerciale à Plantation. L'AP n'a apparemment pas été en mesure de retrouver les personnes associées à l'entreprise.

L'AP a déclaré que le Pentagone "n'a pas répondu à de nombreuses questions de base, à commencer par pourquoi il a choisi de confier la gestion de l'espace d'adressage à une entreprise qui semble n'avoir existé qu'en septembre". Le nom de Global Resource Systems « est identique à celui d'une entreprise qui, selon Ron Guilmette, chercheur indépendant sur la fraude sur Internet, envoyait du spam par courrier électronique en utilisant le même identifiant de routage Internet », a poursuivi l'AP. « Il a fermé il y a plus d'une décennie. La seule différence est le type d'entreprise. Celui-ci est une société à responsabilité limitée. L'autre était une société. Les deux utilisaient la même adresse à Plantation, une banlieue de Fort Lauderdale. »

L'AP a découvert que le ministère de la Défense possède toujours les adresses IP, affirmant qu'"un porte-parole du ministère de la Défense, Russell Goemaere, a déclaré samedi à l'AP qu'aucun des nouveaux espaces annoncés n'avait été vendu".

Plus grand que China Telecom et Comcast

Les experts du réseau ont été déconcertés par l'émergence de Global Resource Systems pendant un certain temps. Madory l'a qualifié de "grand mystère".

À 11 h 57 HNE le 20 janvier, trois minutes avant la fin officielle de l'administration Trump, «[a]n entité dont on n'avait pas entendu parler depuis plus d'une décennie a commencé à annoncer de vastes étendues d'espace d'adressage IPv4 auparavant inutilisé appartenant à au département américain de la Défense », a écrit Madory. Global Resource Systems est étiqueté AS8003 et GRS-DOD dans les enregistrements BGP.

Madory a écrit :

Fin janvier, AS8003 annonçait environ 56 millions d'adresses IPv4, ce qui en fait le sixième plus grand AS [système autonome] dans la table de routage globale IPv4 en termes d'espace d'adressage d'origine. À la mi-avril, AS8003 a considérablement augmenté la quantité d'espace d'adressage DoD auparavant inutilisé qu'elle a annoncé à 175 millions d'adresses uniques.

Suite à cette augmentation, AS8003 est devenu, de loin, le plus grand AS de l'histoire d'Internet, mesuré par l'espace IPv4 généré. En comparaison, AS8003 annonce désormais 61 millions d'adresses IP de plus que le deuxième plus grand AS au monde, China Telecom, et plus de 100 millions d'adresses de plus que Comcast, le plus grand fournisseur d'accès Internet résidentiel aux États-Unis.

En fait, depuis le 20 avril 2021, AS8003 annonce tellement d'espace IPv4 que 5.7 % de l'ensemble de la table de routage globale IPv4 est actuellement généré par AS8003. En d'autres termes, plus d'une adresse IPv20 sur 4 provient actuellement d'une entité qui n'apparaissait même pas dans la table de routage au début de l'année.

À la mi-mars, « des contributeurs astucieux de la liste de diffusion NANOG mis en évidence l'étrangeté des quantités massives d'espace d'adressage du DoD annoncées par ce qui semblait être une société écran », a noté Madory.

Le DoD dispose de « plages massives » d'espace IPv4

Le ministère de la Défense « s'est vu attribuer de nombreuses plages massives d'espace d'adressage IPv4 » il y a des décennies, mais « seule une partie de cet espace d'adressage a été utilisée (c'est-à-dire annoncée par le DoD sur Internet) », a écrit Madory. Développant son argument selon lequel le ministère de la Défense pourrait vouloir « effrayer tous les squatteurs potentiels », il a écrit qu'« il y a un vaste monde de routage BGP frauduleux là-bas. Comme je l'ai documenté au fil des ans, divers types d'acteurs malveillants utilisent un espace d'adressage non routé pour contourner les listes de blocage afin d'envoyer du spam et d'autres types de trafic malveillant.

Concernant l'objectif du ministère de la Défense de collecter « le trafic Internet de fond pour les renseignements sur les menaces », Madory a noté qu'« il y a beaucoup de bruit de fond qui peut être récupéré lors de l'annonce de larges plages d'espace d'adressage IPv4 ».

Problèmes de routage potentiels

L'émergence d'adresses IP auparavant dormantes pourrait entraîner des problèmes de routage. En 2018, AT&T bloqué par inadvertance ses clients Internet à domicile du nouveau service DNS de Cloudflare car le service Cloudflare et la passerelle AT&T utilisaient la même adresse IP de 1.1.1.1.

Madory a écrit :

Pendant des décennies, le routage Internet a fonctionné avec l'hypothèse répandue que les AS n'acheminaient pas ces préfixes sur Internet (peut-être parce qu'il s'agissait d'exemples canoniques de manuels de réseautage). Selon leur article de blog peu de temps après le lancement [du résolveur DNS 1.1.1.1], Cloudflare a reçu « environ 10 Gbit/s de trafic en arrière-plan non sollicité » sur leurs interfaces.

Et c'était juste pour 512 adresses IPv4 ! Bien sûr, ces adresses étaient très spéciales, mais il va de soi que 175 millions d'adresses IPv4 attireront des ordres de grandeur plus de trafic [de] appareils et réseaux mal configurés qui supposaient à tort que tout cet espace d'adressage DoD ne verrait jamais le jour .

La conclusion de Madory était que la nouvelle déclaration du ministère de la Défense "répond à certaines questions", mais "beaucoup reste un mystère". On ne sait pas pourquoi le ministère de la Défense n'a pas simplement annoncé l'espace d'adressage lui-même au lieu d'utiliser une entité extérieure obscure, et on ne sait pas pourquoi le projet a pris vie « dans les derniers instants de l'administration précédente », a-t-il écrit.

Mais quelque chose de bien pourrait en sortir, a ajouté Madory : « Nous n'obtiendrons probablement pas toutes les réponses de sitôt, mais nous pouvons certainement espérer que le DoD utilise les informations sur les menaces glanées à partir des grandes quantités de trafic en arrière-plan au profit de toutes les personnes. Peut-être qu'ils pourraient venir à une conférence NANOG et présenter les trésors de trafic erroné qui leur sont envoyés.