Machine à sous Gacor https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/daftar-situs-slot-gacor-terbaru-2022/ https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/bocoran-slot-gacor-admin-slot-gampang-menang/ https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/slot-gacor-terpercaya-bonus-new-member/ https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/situs-judi-slot-online-gacor-2022/ https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/10-situs-judi-slot-online-terbaik-dan-terpercaya/ https://ruta99.gva.es/community/profile/link-situs-slot-online-gacor-2022/ https://ruta99.gva.es/community/profile/bocoran-slot-gacor-rtp-slot-tertinggi-hari-ini/ https://ruta99.gva.es/community/profile/situs-judi-slot-bonus-new-member-100-di-awal/ https://ruta99.gva.es/community/profile/10-situs-judi-slot-online-gacor-terbaik-2022/ https://ruta99.gva.es/community/profile/situs-judi-slot-online-gacor-jackpot-terbesar/ https://www.rozmah.in/profile/daftar-10-situs-judi-slot-online-terpercaya-no-1/profile https://www.philcoulter.com/profile/situs-judi-slot-online-jackpot-terbesar-2022/profile https://www.chefsgallery.com.au/profile/daftar-situs-judi-slot-online-gampang-menang-2022/profile https://www.eppa.com/profile/situs-judi-slot-online-gampang-menang-jp/profile https://www.wishboneandflynt.com/profile/kumpulan-judi-slot-gacor-gampang-menang/profile https://www.youth-impact.org/profile/daftar-10-situs-judi-slot-online-gampang-menang-terbaru/profile https://www.m3creative.net/profile/kumpulan-nama-nama-situs-judi-slot-online-paling-gacor-dan-terpercaya-2022/profile https://www.gtamultigames.com/profile/situs-judi-slot-online-jackpot-terbesar-2022/profile?lang=hi https://www.yuriageasaichi.jp/profile/daftar-nama-nama-10-situs-judi-slot-online-gacor-terbaik-2022/profile?lang=vi https://suphaset.info/question/daftar-situs-judi-slot-bonus-100-di-depan-new-member-baru-judi-slot-online-gacor-terbaru-hari-ini-2022-paling-gampang-menang-to-kecil/ https://www.extensionstudio.rs/profile/daftar-situs-judi-slot-gacor-gampang-menang-hari-ini-2022/profile https://www.thehenleyschoolofart.com/profile/situs-judi-slot-gacor-gampang-menang-hari-ini-2022/profile https://www.rozmah.in/profile/bocoran-situs-slot-gacor-hari-ini-gampang-jackpot/profile https://www.eminamclean.com/profile/daftar-situs-slot-gacor-terbaru-2022-terpercaya-gampang-menang/profile https://www.escoteirosrs.org.br/profile/daftar-link-situs-slot-online-gacor-2022-gampang-menang/profile https://www.finetaste.com.tw/profile/rekomendasi-situs-slot-online-gacor-winrate-tertinggi/profile https://www.andremehmari.com.br/profile/daftar-situs-judi-slot-bonus-100-di-depan/profile https://www.nejisaurus.engineer.jp/profile/bocoran-slot-gacor-admin-slot-gampang-menang-pragmatic-play/profile https://www.moralesfordistrict145.com/profile/situs-slot-bonus-new-member-100-150-200-di-awal-terbaru-2022/profile https://www.onephisigmasigma.org/profile/situs-slot-bonus-new-member-100-di-awal-bisa-beli-spin/profile https://www.gtamultigames.com/profile/bocoran-situs-slot-gacor-terbaru-pragmatic-play-hari-ini/profile?lang=en https://sns.gob.do/foro/perfil/situs-slot-gacor-gampang-menang-pragmatic-play/ https://sns.gob.do/foro/perfil/link-rtp-live-slot-gacor-2022/ https://sns.gob.do/foro/perfil/informasi-jadwal-bocoran-slot-gacor-hari-ini/ https://sns.gob.do/foro/perfil/judi-slot-terbaik-dan-terpercaya-no-1/ https://sns.gob.do/foro/perfil/situs-judi-slot-online-jackpot-2022/ https://animedrawn.com/forum/profile/bocoran-slot-gacor-hari-ini-terpercaya-2022/ https://animedrawn.com/forum/profile/bocoran-slot-gacor-hari-ini-terpercaya-2022/ https://animedrawn.com/forum/profile/slot-gacor-hari-ini-pragmatic-play-deposit-pulsa/ https://animedrawn.com/forum/profile/situs-judi-slot-terbaik-dan-terpercaya-no-1/ https://animedrawn.com/forum/profile/judi-slot-online-jackpot-terbesar/
Papouasie-Nouvelle-Guinée Archives ✔️ Actualités pour la finance
Image d'une île couverte de forêts.
Élargir / Le territoire d'origine des populations des hautes terres de Nouvelle-Guinée.

Les habitants du Pacifique sont venus par vagues. Les Australiens aborigènes ont été les premiers à traverser la région, et ils ont été suivis par des populations distinctes qui habitaient la Nouvelle-Guinée et les chaînes d'îles voisines. Plus tard encore, les Polynésiens, descendants des premiers Asiatiques de l'Est, se sont répandus dans les îles lointaines du Pacifique.

Alors que la génétique moderne a rendu ces grandes lignes claires, elle a également montré que ces différentes populations interagissaient parfois, partageant l'ADN avec la technologie et les biens commerciaux. Les découvertes paléontologiques ont clairement montré qu'au moins trois espèces d'hominidés distinctes avaient occupé certaines de ces îles avant l'arrivée de l'homme moderne, y compris les énigmatiques Hobbits d'Indonésie et une espèce similaire aux Philippines.

Une étude récente des génomes des populations insulaires du Pacifique fournit une carte de certaines des principales interactions qui ont eu lieu dans le Pacifique. Et cela suggère qu'au moins l'un d'entre eux impliquait l'introduction d'ADN supplémentaire de Denisovan.

Nouveaux génomes

Le travail a commencé avec le séquençage de plus de 300 génomes proposés par des individus de 20 populations différentes à travers le Pacifique. L'équipe de recherche a regroupé ces populations selon qu'elles venaient de la Proche Océanie (Indonésie, Nouvelle-Guinée et Philippines) ou des îles plus éloignées du Pacifique (collectivement Extrême Océanie). Ce dernier est en grande partie peuplé de Polynésiens, arrivés relativement tard et ayant une histoire génétique distincte. Mais il y avait clairement des interactions entre les deux groupes, et la frontière entre les zones que chacun occupe est floue par endroits.

En comparant les séquences du génome entre elles et les populations ancestrales, il est possible d'estimer quels groupes sont liés à quels autres, ainsi que le moment auquel les différentes populations se sont ramifiées. De plus, il est possible de détecter des métissages entre les populations, sur la base de l'apparition de segments d'ADN qui se trouvent dans une population mais sont plus similaires à ceux d'une autre.

Les personnes qui vivent dans les hautes terres de Papouasie-Nouvelle-Guinée ont la première division, se séparant des populations d'autres îles il y a environ 40,000 20,000 ans. Les branches de cette lignée qui habitent les îles Bismarck et Salomon se sont séparées l'une de l'autre il y a environ XNUMX XNUMX ans.

Mais les choses deviennent beaucoup moins nettes à Vanuatu, un groupe d'îles au-delà de l'extrémité est des Salomon. Environ un tiers de leur génome provient des insulaires de Bismarck, et c'était une arrivée récente, le résultat d'interactions qui ont eu lieu il y a seulement environ 3,000 XNUMX ans. Le reste provient d'un groupe qui a commencé en Papouasie mais s'est croisé avec la population des îles Salomon en cours de route. Tout cela signifie que Vanuatu est comme un creuset de populations quasi océaniques.

Ensuite, il y a les Polynésiens. Ils semblent s'être croisés avec les insulaires de Bismarck et de Salomon. Le meilleur ajustement aux données implique une interaction juste au moment où les Polynésiens sont arrivés dans la région il y a environ 3,500 XNUMX ans et une seconde interaction qui s'est produite mille ans plus tard.

Humains prémodernes

Toutes les populations échantillonnées semblent avoir des quantités à peu près similaires d'ADN de Néandertal, présent à des endroits similaires dans le génome, ce qui suggère qu'il n'y avait rien d'inhabituel dans leur histoire génétique par rapport à d'autres groupes de la région. Mais ce n'était pas le cas avec les Dénisoviens. La quantité d'ADN de Denisovan variait considérablement d'une population à l'autre, le pourcentage le plus élevé étant trouvé chez celles des montagnards de Nouvelle-Guinée.

L'analyse des segments d'ADN de Denisovan a été utilisée pour déterminer deux choses. La longueur de l'ADN a fourni une mesure du temps écoulé depuis le croisement, car les segments d'ADN de Denisovan deviendraient plus courts avec le temps grâce à la recombinaison. La séquence elle-même pourrait être comparée au génome d'un os de Denisovan en Sibérie, ce qui nous en dit un peu plus sur la diversité de la population de Denisovan.

Les populations d'Asie de l'Est et les Polynésiens semblent avoir eu deux périodes différentes de métissage avec les Dénisoviens, les deux étant assez étroitement liées à la population sibérienne.

Le peuple de Papouasie-Nouvelle-Guinée a également montré des signes de deux périodes de métissage. Mais, de manière assez critique, ils n'étaient pas les mêmes que ceux observés chez les Asiatiques de l'Est. Le premier impliquait un croisement il y a environ 45,000 200,000 ans avec une population qui s'était séparée des Dénisoviens sibériens d'environ 25,000 XNUMX ans, une contribution génétique partagée avec les Asiatiques de l'Est et les Polynésiens. Mais le deuxième événement de métissage a eu lieu il y a environ XNUMX XNUMX ans, après le moment où la population se trouvait dans le Pacifique.

Et c'est un peu étrange. En termes de preuves fossiles, nous savons que Homo erectus était dans la région avant l'arrivée des humains modernes, mais son ADN serait sensiblement différent de celui des Denisoviens. Il existe deux autres espèces : les Hobbits de Flores et un hominidé tout aussi étrange de l'île de Luçon. Bien que ceux-ci semblent très différents des humains modernes (ayant certains traits partagés avec les premiers Australopithes), nous ne pouvons pas exclure qu'ils soient étroitement liés aux Dénisoviens, ce qui expliquerait l'origine de cet ADN.

Les chercheurs ont vérifié, et les seuls signes d'ADN lointainement apparenté peuvent être expliqués par les Néandertaliens et les Dénisoviens. Donc, si ces espèces insulaires ne sont pas des Dénisoviens, alors il semble que nous ne nous sommes pas croisés avec elles d'une manière qui a laissé sa marque sur les génomes modernes.

Qu'est-ce que cela nous dit

Les humains modernes ont atteint des endroits qui nécessitaient un voyage à travers l'océan très tôt au cours de leur expansion hors d'Afrique. Cela semblerait suggérer que les voyages océaniques étaient tout à fait dans nos capacités. Mais ces données indiquent que la plupart des populations sont restées relativement isolées les unes des autres une fois établies. Cela suggère que, même si la technologie était disponible pour gérer ce voyage, elle n'était pas largement utilisée - il n'y a certainement aucune indication de commerce de longue date jusqu'à l'arrivée des Polynésiens.

Une fois que les Polynésiens sont arrivés, cependant, il y a des indications qu'ils ont interagi au moins deux fois avec les habitants des îles proches de la Nouvelle-Guinée. Et Vanuatu, à la frontière entre la Proche Océanie et la Polynésie, semble avoir une histoire excessivement compliquée.

Dans une certaine mesure, il semble qu'en dehors de Vanuatu, ces groupes de personnes interagissent les uns avec les autres à peu près aussi souvent que leurs ancêtres interagissaient avec les Dénisoviens. Les données génomiques fournissent des preuves de plusieurs périodes distinctes de métissage, dont une qui semble pour l'instant spécifique à un groupe originaire des Philippines. Cela indique qu'une partie du métissage a probablement eu lieu après que les humains modernes aient migré vers les îles du Pacifique.

Comme nous ne connaissons aucun vestige de Denisovan dans la région, cela suggère deux possibilités. La première est que les Dénisoviens étaient dans la région sans être détectés, ce qui n'est pas une énorme surprise, étant donné le temps que leur présence en Asie n'a pas été détectée. Mais la perspective la plus intrigante est que l'une des espèces que nous connaissons à partir des restes squelettiques—Homo luzonensis or Homo floresiensis-représente une branche de la lignée Denisovan. Jusqu'à présent, toutes les tentatives d'extraction d'ADN de ces squelettes ont échoué, il n'est donc pas clair si ou comment nous pourrions le découvrir.

Nature, 2021. DOI : 10.1038/s41586-021-03236-5  (À propos des DOI).