Machine à sous Gacor https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/daftar-situs-slot-gacor-terbaru-2022/ https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/bocoran-slot-gacor-admin-slot-gampang-menang/ https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/slot-gacor-terpercaya-bonus-new-member/ https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/situs-judi-slot-online-gacor-2022/ https://www.clubelbruz.com/Comunidad/perfil/10-situs-judi-slot-online-terbaik-dan-terpercaya/ https://ruta99.gva.es/community/profile/link-situs-slot-online-gacor-2022/ https://ruta99.gva.es/community/profile/bocoran-slot-gacor-rtp-slot-tertinggi-hari-ini/ https://ruta99.gva.es/community/profile/situs-judi-slot-bonus-new-member-100-di-awal/ https://ruta99.gva.es/community/profile/10-situs-judi-slot-online-gacor-terbaik-2022/ https://ruta99.gva.es/community/profile/situs-judi-slot-online-gacor-jackpot-terbesar/ https://www.rozmah.in/profile/daftar-10-situs-judi-slot-online-terpercaya-no-1/profile https://www.philcoulter.com/profile/situs-judi-slot-online-jackpot-terbesar-2022/profile https://www.chefsgallery.com.au/profile/daftar-situs-judi-slot-online-gampang-menang-2022/profile https://www.eppa.com/profile/situs-judi-slot-online-gampang-menang-jp/profile https://www.wishboneandflynt.com/profile/kumpulan-judi-slot-gacor-gampang-menang/profile https://www.youth-impact.org/profile/daftar-10-situs-judi-slot-online-gampang-menang-terbaru/profile https://www.m3creative.net/profile/kumpulan-nama-nama-situs-judi-slot-online-paling-gacor-dan-terpercaya-2022/profile https://www.gtamultigames.com/profile/situs-judi-slot-online-jackpot-terbesar-2022/profile?lang=hi https://www.yuriageasaichi.jp/profile/daftar-nama-nama-10-situs-judi-slot-online-gacor-terbaik-2022/profile?lang=vi https://suphaset.info/question/daftar-situs-judi-slot-bonus-100-di-depan-new-member-baru-judi-slot-online-gacor-terbaru-hari-ini-2022-paling-gampang-menang-to-kecil/ https://www.extensionstudio.rs/profile/daftar-situs-judi-slot-gacor-gampang-menang-hari-ini-2022/profile https://www.thehenleyschoolofart.com/profile/situs-judi-slot-gacor-gampang-menang-hari-ini-2022/profile https://www.rozmah.in/profile/bocoran-situs-slot-gacor-hari-ini-gampang-jackpot/profile https://www.eminamclean.com/profile/daftar-situs-slot-gacor-terbaru-2022-terpercaya-gampang-menang/profile https://www.escoteirosrs.org.br/profile/daftar-link-situs-slot-online-gacor-2022-gampang-menang/profile https://www.finetaste.com.tw/profile/rekomendasi-situs-slot-online-gacor-winrate-tertinggi/profile https://www.andremehmari.com.br/profile/daftar-situs-judi-slot-bonus-100-di-depan/profile https://www.nejisaurus.engineer.jp/profile/bocoran-slot-gacor-admin-slot-gampang-menang-pragmatic-play/profile https://www.moralesfordistrict145.com/profile/situs-slot-bonus-new-member-100-150-200-di-awal-terbaru-2022/profile https://www.onephisigmasigma.org/profile/situs-slot-bonus-new-member-100-di-awal-bisa-beli-spin/profile https://www.gtamultigames.com/profile/bocoran-situs-slot-gacor-terbaru-pragmatic-play-hari-ini/profile?lang=en https://sns.gob.do/foro/perfil/situs-slot-gacor-gampang-menang-pragmatic-play/ https://sns.gob.do/foro/perfil/link-rtp-live-slot-gacor-2022/ https://sns.gob.do/foro/perfil/informasi-jadwal-bocoran-slot-gacor-hari-ini/ https://sns.gob.do/foro/perfil/judi-slot-terbaik-dan-terpercaya-no-1/ https://sns.gob.do/foro/perfil/situs-judi-slot-online-jackpot-2022/ https://animedrawn.com/forum/profile/bocoran-slot-gacor-hari-ini-terpercaya-2022/ https://animedrawn.com/forum/profile/bocoran-slot-gacor-hari-ini-terpercaya-2022/ https://animedrawn.com/forum/profile/slot-gacor-hari-ini-pragmatic-play-deposit-pulsa/ https://animedrawn.com/forum/profile/situs-judi-slot-terbaik-dan-terpercaya-no-1/ https://animedrawn.com/forum/profile/judi-slot-online-jackpot-terbesar/
rats Archives ✔️ Actualités pour la finance
La surface austère de l'île Redonda redevient verte.
Élargir / La surface austère de l'île Redonda redevient verte.

Il y a des centaines d'années, les Européens parcouraient le globe et « découvraient » de nouvelles parcelles de terre – et les rats les accompagnaient comme passagers clandestins. Lorsque les équipages ont touché terre sur de nombreuses îles, les rats ont sauté et se sont fait de nouvelles maisons.

Les rats ont prospéré, rivalisant, mangeant ou chassant d'une autre manière les espèces indigènes, et les écosystèmes insulaires fragiles en ont souffert. Pourtant, nouvelle recherche suggère que ces écosystèmes éloignés et isolés peuvent rebondir relativement rapidement après que les groupes de conservation aient éliminé les rats, une pratique qui devient de plus en plus courante. Et les changements causés par l'élimination des rats se font même sentir dans les écosystèmes offshore.

Les rats nuisent réellement au corail

Les rats ne sont pas difficiles en matière de nourriture. Ils se régaleront de fruits, de graines, de noix, d'insectes et de presque tout ce qu'ils peuvent avaler. Cela a un impact notable sur les habitats terrestres des îles. Mais de manière brutale mais détournée, les rats nuisent également aux habitats marins.

Les oiseaux de mer, tels que les sternes, les fous et les puffins, ont tendance à faire leurs nids sur les îles. Normalement, ils volent dans l'océan et attrapent de petits poissons. Une fois rentrés chez eux, ils extraient d'énormes quantités de guano, riche en azote et en phosphore. Lorsqu'il pleut, ces composés s'échappent de l'île et fournissent des nutriments précieux au corail. Ces récifs sains aident les poissons à grandir plus rapidement ; les poissons consomment à leur tour des algues, démarrant un processus qui permet au corail de s'installer et de grandir.

Mais les oiseaux de mer ont tendance à éviter les îles avec des rats. Les rongeurs s'attaqueront à leurs œufs et poussins, diminuant le nombre brut d'oiseaux et les décourageant de nicher sur une île. Une recherche de 2018, dirigée par des scientifiques de l'Université de Lancaster, a montré la relation étrange entre les rats, les oiseaux marins et les coraux. La densité d'oiseaux de mer était 750 fois plus élevée sur les îles sans rats, de sorte que les récifs des îles étaient également en meilleure santé.

"Ils déciment essentiellement les populations d'oiseaux de mer", a déclaré à Ars Nick Graham, professeur d'écologie marine à l'Université de Lancaster et l'un des auteurs de l'article. « Les oiseaux de mer ont tendance à éviter de nicher sur des îles où des rats sont présents. »

Cependant, de nouvelles recherches de cette équipe suggèrent que les oiseaux de mer retourneront rapidement sur les îles après le retrait des rats. Une fois que les oiseaux ont de nouveau recouvert le terrain de leur caca, les écosystèmes marins des îles commencent à se rétablir. Selon Graham, éliminer les rats envahissants d'une île profite à la fois à la terre et à la mer.

"C'est vraiment un gagnant-gagnant en termes de conservation", a-t-il déclaré.

Une reprise (relativement) rapide

Pour cette étude comme pour la précédente, Graham s'est rendu dans l'océan Indien et a fait le point sur ce qui se passait sur les différentes îles qui s'y trouvaient. Ils ont étudié l'abondance des oiseaux, des poissons et des coraux et ont collecté des échantillons pour une analyse isotopique afin de détecter les nutriments dans les systèmes. L'équipe a fait ses observations sur 20 îles éloignées de la région, dont certaines n'ont jamais eu de rats. D'autres ont encore des rats, et un troisième groupe se compose d'îles qui, à un moment donné, avaient des rats, mais les rongeurs ont été enlevés au cours des 15 à 16 dernières années.

L'équipe a comparé les trois catégories et a constaté que les îles qui n'avaient jamais eu de rats - dans le cas de ces îles, les rats noirs - avaient le plus grand nombre d'oiseaux de mer, suivies des îles sur lesquelles les rats avaient été éradiqués. La population d'oiseaux de mer a augmenté au cours des 15 années environ après le retrait des rats, a déclaré Graham. De plus, les chercheurs ont découvert que les niveaux d'azote augmentaient dans les zones marines des îles où les rats avaient été éliminés.

Deux îles en particulier ont connu une augmentation marquée du nombre d'oiseaux marins. L'île Tromelin a vu ses rats éradiquer en 2005 et a depuis vu une augmentation de huit fois le nombre d'oiseaux marins. Six espèces d'oiseaux de mer localement éteintes sont également revenues. Les rats ont été éradiqués sur l'île du Lys en 2003, entraînant une multiplication par dix des espèces aviaires.

Selon Graham, les poissons de ces zones marines se rétablissent un peu plus lentement et il faudra peut-être plus de temps à ces populations pour atteindre leur état de santé d'avant le rat. Mais, a-t-il noté, les rats sont sur ces îles depuis des centaines d'années, certains depuis les années 1700. « Donc, le fait que nous voyions ces changements dans les écosystèmes, le flux de nutriments qui reviennent en si peu de temps, est assez impressionnant, assez surprenant », a-t-il déclaré.

Une meilleure biodiversité

Retirer les rats des îles n'est pas une nouvelle tactique - le Base de données des éradications des espèces envahissantes insulaires (DIISE) répertorie plus de 800 cas où des rongeurs (pas seulement des rats) ont été éradiqués. C'est une stratégie populaire, et c'est une stratégie qui existe depuis des décennies.

Le groupe Island Conservation a réussi à éliminer les espèces envahissantes, y compris les rats, de 64 îles au cours de ses 25 années d'existence, principalement dans l'océan Pacifique et près de l'Amérique du Nord et du Sud. Selon Coral Wolf, responsable du programme scientifique de conservation de l'organisation, les îles ne constituent que 5 pour cent de la masse continentale du monde, mais ils abritent 20 pour cent des espèces de plantes, de reptiles et d'oiseaux du monde.

Les îles sont également le lieu où se produisent la majorité des extinctions—75 pour cent de toutes les extinctions d'oiseaux, d'amphibiens et de mammifères se sont produites sur des îles. Et 86 pour cent de ces extinctions sont liées à des espèces envahissantes. En tant que tel, éliminer les intrus, y compris les rats, devient un outil important pour les écologistes, a déclaré Wolf.

Cependant, ce qui se passe après une éradication peut être aussi important que l'éradication elle-même. Island Conservation surveille régulièrement les îles d'où il élimine les espèces envahissantes pour s'assurer que les parasites ne sont pas revenus. Parce que les rats se reproduisent si vite, ils peuvent recoloniser une île rapidement, ce qui signifie que la surveillance post-éradication est un aspect particulièrement important de la stratégie. De même, les îles devraient avoir mis en place de solides mesures de biosécurité pour garantir que les rats et autres espèces envahissantes ne soient pas réintroduits. Il est plus facile d'éloigner les rats des îles que de les éradiquer à nouveau, a déclaré Wolf.

En outre, Wolf a déclaré que bien que le rythme des éradications au cours des décennies ait augmenté, les méthodes existantes disponibles pour les écologistes ne sont réalisables que pour 15 pour cent des îles dans lesquelles elles sont nécessaires. Certaines îles sont tout simplement trop grandes ou leurs écosystèmes sont trop compliqués, a-t-elle déclaré. Néanmoins, le type de calendrier pour la récupération des îles établi par l'article de l'Université de Lancaster est encourageant, a déclaré Wolf.

«Nous apprenons toujours de nouvelles choses», a-t-elle déclaré.

Des extinctions locales ciblées

Lors d'un récent effort d'éradication, des rats et des chèvres envahissants ont été retirés de l'île de Redonda, une île volcanique d'un kilomètre de long qui fait partie de l'État caribéen d'Antigua-et-Barbuda.

Pendant des années entre la Première et la Seconde Guerre mondiale, la petite île a été extrait pour le guano pour faire de l'engrais et de la poudre à canon. Les mineurs ont amené des chèvres sur l'île pour se nourrir, et des rats clandestins ont quitté le navire pour s'installer sur l'île. Les espèces envahissantes ont rongé les écosystèmes de l'île pendant des décennies jusqu'à ce que l'île soit principalement un « rocher stérile », a déclaré Shanna Challenger, coordinatrice du programme de conservation des îles offshore pour le Groupe de sensibilisation à l'environnement, une organisation locale impliquée dans l'éradication.

Selon Sophia Steele, responsable de programme chez Fauna and Flora International, également impliquée dans l'élimination des espèces envahissantes, l'île est un important site de nidification des oiseaux de mer pour la région. Il abrite également quelques espèces de lézards, endémiques de l'île, comme le Dragon terrestre de Redonda.

En 2012, les membres de l'équipe chargée d'éliminer les rats et les chèvres se sont rendus à Redonda pour collecter des informations de base sur l'île. Selon Ruleo Camacho, un écologiste marin, les chercheurs ont estimé qu'il y avait environ 6,000 50 rats et 2016 chèvres sur le terrain alors rocheux de l'île. Après que l'équipe ait formé des partenariats et levé des fonds, les efforts de retrait ont commencé sérieusement en XNUMX. Les chercheurs ont tenté de piéger des chèvres dans des corrals et de les transporter par avion vers les deux grandes îles du pays par hélicoptère. Cela a fonctionné pour quelques-uns des animaux, mais le reste des chèvres a été capturé à la main avant le transport aérien. Pour gérer les rats, l'équipe a dispersé des appâts contenant un rodenticide - qui n'a affecté aucune des autres espèces de l'île - et a surveillé l'île pour s'assurer que tous les rats étaient éradiqués.

"La phase de surveillance est assez intensive, et vous devez être vraiment sûr car si vous ne tuez pas tous les rats, votre projet a vraiment et vraiment échoué", a déclaré Steele à Ars.

En 2018, l'île était considérée comme exempte de rats et elle avait déjà commencé à se rétablir en 2017. Challenger rappelle qu'avant l'éradication, l'île volcanique avait pris quelques couleurs vertes, mais par la suite, les plantes ont commencé à se rétablir. L'équipe a effectué une enquête sur les plantes et identifié 88 espèces de plantes qui étaient revenues sur l'île.

"Ce premier rougissement était un peu choquant", a déclaré Challenger.

De plus, il y a eu une forte augmentation des espèces d'oiseaux, y compris le bananier et le carib à gorge verte, un petit colibri. Le nombre de lézards a également augmenté; la population du lézard arboricole endémique de l'île a triplé après l'éradication, et la population du dragon terrestre s'est également rétablie efficacement. Steele a déclaré que la différence était frappante.

"Je pense que cela a changé beaucoup plus rapidement que prévu", a déclaré Steele à Ars.

L'équipe n'a pas encore étudié les impacts de l'éradication sur la vie marine - elle espère le faire l'année prochaine. Redonda n'a pas non plus le plus grand système de récifs, bien qu'il y ait des champs d'herbes marines autour, a déclaré Camacho. De même, Challenger a déclaré qu'il est trop tôt pour voir comment le changement aura un impact sur les oiseaux marins. Mais "le travail est assez encourageant", a déclaré Challenger.

Doug Johnson (@DougcJohnson) est un journaliste indépendant canadien. Ses œuvres ont été publiées dans National Geographic, Undark et Hakai Magazine, entre autres.