Entreprise

président du Credit Suisse a peut-être enfreint la loi pour assister à Wimbledon | Crédit Suisse

Le président de Credit Suisse, Antonio Horta-Osório, a enfreint les règles de Covid pour la deuxième fois et a peut-être commis une infraction pénale afin d'assister à la finale de tennis de Wimbledon à Londres en juillet, a-t-on appris.

La dernière violation, signalée pour la première fois par Reuters, a été découverte lors d'une enquête préliminaire menée par l'équipe juridique du Credit Suisse, qui a révélé que l'ancien directeur général du Lloyds Banking Group avait enfreint les règles britanniques de quarantaine en assistant à la Wimbledon tournoi les 10 et 11 juillet.

Le banquier portugais était arrivé de Suisse, qui figurait sur la liste orange des pays du gouvernement britannique exigeant que les arrivées soient isolées pendant 10 jours.

La violation des règles de quarantaine est une infraction pénale, selon les directives du gouvernement britannique, qui stipule que la police pourrait infliger aux contrevenants des amendes allant de 1,000 10,000 £ à XNUMX XNUMX £ en cas de récidive.

Un porte-parole du gouvernement…

Lire l'article complet ici : www.theguardian.com